Accueil > VIE DU LYCÉE > Projets culturels et artistiques ...

Le projet « greffe »

Le projet « greffe »

Dans la dynamique de la démarche des Ateliers de la création, les élèves de 1ère TF ont rencontré une artiste sculpteur, Julia Cottin, avec laquelle a été réalisé un projet en seulement deux jours.

Dans le désir de poursuivre le travail de partage et d’entre-aide et d’élargir à d’autres classes la rencontre avec l’artiste, les classes de CAP tourneurs et CAP sculpteurs se sont associées au projet. Très vite le projet a rencontré une belle adhésion de l’ensemble des élèves concernés mais aussi des « passants » (le projet a été effectué sur le lieu d’accès au lycée, un parc à l’état sauvage). En effet d’autres élèves se sont joints au projet en prêtant « main forte » à la conception de l’œuvre élaborée par les TF, TMA, les sculpteurs et les tourneurs.

Comment greffer un élément inattendu, surprenant, questionnant, dans un lieu de passage sauvage, envahi par la nature ?

Plusieurs projets ont été proposés sur le thème : « Comment greffer un élément inattendu, surprenant, questionnant, dans un lieu de passage sauvage, envahi par la nature » ?
Dans les différentes propositions qui devaient être éparpillées, les élèves ont choisi de rassembler leurs idées afin de réaliser une installation dans un lieu localisé. Avec Julia Cottin, ils ont fabriqué une embarcation qui a été encastrée dans un arbre, comme si elle était tombée du ciel ! Ce bateau est envahi par des racines géantes émanant de l’arbre et surmonté d’une toile d’araignée géante réalisée en bois. L’ensemble sera complété par un cocon réalisé en tournage.

Cette œuvre se situe dans l’univers de l’absurde et interpelle les passants. Le travail effectué a mis en valeur un bel engagement de l’ensemble des élèves qui ont « charriés » des chutes de bois, portés des troncs d’arbres, coupés, cloués, sciés, fabriqués en atelier et tout cela en un temps record et dans le cadre d’une complicité exemplaire avec Julia Cottin, qui a su les emmener dans l’univers de la création contemporaine en donnant une belle part à l’action sur le terrain, réconciliant ainsi les élèves avec l’Art contemporain parfois considéré comme un pur produit de l’intellect.

Nicolas Combasson, enseignant en Arts Appliqués

Article écrit par Nicolas COMBASSON

.